Fil d’actu terrain-n°1

Crise sanitaire - fil d'actu terrain n°1

Dans cette période inédite de pandémie, il est important de maintenir du lien.

Sur le terrain, les équipes sont en première ligne. Voici des témoignages de ceux qui vivent au jour le jour cette crise sanitaire, en remplissant leurs missions avec les ressources disponibles et les moyens du bord.

Date: samedi 14 mars 2020

Bonjour
Salarié du groupe et d’un géant .je ne comprends pas que la direction ne nous fournisse pas de masque mais que du gel hydro alcoolique. Notre santé et la santé de notre famille est en jeu .meme les réunions sont conservées.avez vous des infos????
Nous n avons pas un droit de retrait car nous sommes tous en contact avec la clientèle.

Poursuivre la lecture

COVID-19 : il est urgent d’agir

Dans le contexte de crise que nous connaissons actuellement, la CFE-CGC Casino considère que la mission principale de l’entreprise est de ravitailler la population, sans mettre en danger la santé des salariés.

Nous attendons une démarche volontariste de la Direction.

Un plan de continuité d’activité doit être mis en place en magasin et dans les entrepôts, tout en assurant la santé et la sécurité des salariés (gants, masques, gel hydro-alcoolique…).

Il est aussi impératif de gérer l’impact sur les conditions de travail (renfort en effectif, travail de nuit, gardiennage renforcé, traçabilité du temps de travail, déplafonnement du CET…).

Dans ces conditions, nous sommes prêts à participer à toute action nécessaire pour garantir l’approvisionnement de la population.

Pour votre protection et celle des vos proches, nous vous demandons d’appliquer toutes les consignes diffusées par les autorités.

NAO – 3ème épisode

NAO 2020, épisode 3

DERNIÈRE PROPOSITION DE LA DIRECTION POUR LES NAO 2020 :

Augmentation générale 0,6% pour les Agents de Maîtrise et 0% pour les Cadres.

Augmentations individuelles : enveloppes de 0,6% pour les Agents de Maîtrise et de 1,2% pour les Cadres, non garanties car attribuées individuellement au bon vouloir de la hiérarchie.

Dans le même temps la direction prévoit une augmentation générale de 1,2% pour les employés.

Poursuivre la lecture

Scandale au deuxième épisode des négociations annuelles obligatoires sur les rémunérations !

Scandale au deuxième épisode des négociations annuelles obligatoires sur les rémunérations !

La Direction propose :

  1. Des augmentations largement inférieures à l’inflation :

    Augmentation générale : 0,4% pour les Agents de Maîtrise et 0% pour les Cadres.

    Augmentations individuelles : enveloppes de 0,4% pour les Agents de Maîtrise et de 0,8% pour les Cadres, non garanties car attribuées individuellement au bon vouloir de la hiérarchie.

  2. La suppression de l’abondement.


Inflation  : 
1,4%

Les augmentations proposées sont les plus basses de la grande distribution.

Ces propositions provocatrices montrent que :

  1. La Direction méprise son encadrement,
  2. La Direction ne souhaite plus que l’encadrement s’investisse dans l’entreprise.

Petits Arrangements Entre Amis

Mystérieuse dispartion au Comité Groupe
La direction annonce la recomposition du Comité de Groupe sans consultation préalable. Cette composition est inacceptable car elle ne reflète plus la réalité du Groupe :
  • Certaines sociétés en sont exclues, d’autres ont été cédées mais sont toujours présentes.
  • Les petites structures (CSE de 50 salariés) favorisent le collège employé.
  • La représentativité des votes exprimés n’est pas respectée.
  • Des membres de l’encadrement n’ont pas la liberté de s’exprimer.
  • L’encadrement se retrouve sous représenté.

+2,5 points de représentativité pour la CFE-CGC = 1 représentant de moins.
Cherchez l’erreur !

Le Comité de Groupe est la plus importante instance de représentation du personnel présidée par Jean-Charles NAOURI.

La direction s’arrange pour mettre en place un Comité de Groupe à sa main pour les prochaines années.

La CFE-CGC s’opposera par tous les moyens légaux à cette mise en oeuvre.

Les négociations salariales annuelles (NAO*) débutent prochainement.

Augmentations salariales 2020

En 2019, l’encadrement a été sacrifié :

  • Inflation 2018 : 1.8 %
  • Augmentation générale Employés : 1%
  • Augmentation individualisée Encadrement : 0.5 %

Pour les négociations 2020, l’inflation annoncée est de 1.5 %. 

Nos revendications reposeront sur :

  • La prise en compte des indicateurs économiques (plafond sécu, croissance, SMIC)
  • Le rattrapage de la perte de pouvoir d’achat de l’année précédente

(*) N.A.O. Négociations Annuelles Obligatoires sur les rémunérations et les conditions de travail

Poursuivre la lecture

Conditions de travail

L’accord Groupe Santé Sécurité et Conditions de Travail est en cours de renégociation pour 2020.

Nous constatons un décalage criant entre les ambitions affichées par la Direction et la faiblesse des moyens alloués; décalage confirmé par les chiffres.

2019
(cumul à fin octobre)

Accidents de travail :           2 550
Jours d’arrêt suite à AT :  91 388

Vos représentants CFE-CGC s’impliquent dans cette négociation tout en veillant, au quotidien, à la qualité de vos conditions de travail.