Fil d’actu terrain n°2

Le gouvernement vient d’exprimer par courrier son soutien et sa reconnaissance aux acteurs de la distribution, sans communiquer sur la moindre mesure concrète d’accompagnement.
Dans le même temps, dans les magasins et les entrepôts, les équipes assurent avec les moyens du bord l’approvisionnement alimentaire de nos concitoyens.

Leurs témoignages et leurs interrogations continuent d’arriver :

Date:  vendredi 20 mars 2020

Nous n’avons ni plexi de protection ni masque .

Nous avons la pression pour le filtrage car nous ne laissons pas rentrer assez de personnes à la fois et donc moins de chiffre.

La direction est-elle en magasin pour gérer l’angoisse des salariés et ne peut-elle pas faire confiance aux encadrants pour la bonne marche du magasin sans les harceler sur le chiffre ?

Date:  vendredi 20 mars 2020

De plus en plus de difficultés, de moins en moins de communication…….nous sommes livrés à nous même,nous avons(allons) recevoir des masques,mais maintenant c’est le gel hydroalcoolique qui va manquer malgré les promesses de livraison.
Nous n’avons aucune visue sur les livraisons , c’est la surprise du chef.
Les équipes sont épuisées et inquiètes.

Date:  vendredi 20 mars 2020

Bonjour,

Merci pour l’info (Note : réception du courrier d’encouragement du gouvernement.)
Dans cette période compliquée, un peu de reconnaissance nous fait toujours beaucoup de bien.
Dans le cadre de la bienveillance, c’est dommage que ce soit le sommet de l’état qui coupe l’herbe à nos dirigeants pour comprendre nos difficultés et nous remercier.
De leur part on se contentera d’une tape dans le dos …. Même pas…vu la conjoncture actuelle on va éviter de se toucher.
Sans plaisanterie, aucune, ça fait réellement plaisir. Il est temps d’apprendre à se serrer les coudes. A nous d’être solidaires. Malheureusement le plus difficile reste à venir et chacun d’entre nous aura un rôle important à jouer. Quand je verrais mes camarades tombés, ils pourront compter sur moi pour les relever, les aider ou même faire leur boulot. Parce que demain ça sera certainement à mon tour de mettre un genou à terre et j’ai l’espoir qu’on me soutiendra pour avancer.
Car oui, il nous faut avancer pour se sortir de ce mauvais pas et croire à des jours meilleurs pour nous, nos enfants, nos proches et nos anciens.

Cordialement

Date:  jeudi 19 mars 2020

Bonjour,

Je travaille dans un Géant et je m’interroge sur l’utilité de garder les rayons à service ouvert, ne peut-on pas faire qu’avec le LS ?

Ne pourrait-on pas faire un maximum de travail la nuit pour ce qui le souhaiterait ? Pour éviter les contacts avec les clients.

Date:  mercredi 18 mars 2020

Bonjour,

Je travaille chez Easydis et je ne comprends pas l’urgence à préparer des commandes de meubles, d’électroménager …

Il me semblait que la priorité était l’alimentaire comme on peut l’entendre à la télévision.

J’ai l’impression que l’on fait prendre des risques aux personnels pour faire du chiffre d’affaires.

Date:  mardi 17 mars 2020

Bonjour,

Je travaille sur l’entrepôt d’Easydis Auxerre, je ne comprends pas que nous n’ayons pas de lingettes désinfectantes, alors que c’est à l’assortiment d’autres entrepôts et qu’il n’y a pas de rupture sur ces produits.

Date:  lundi 16 mars 2020

C’est une cliente médecin qui nous a gentiment apporté quelques masque ce matin en nous voyant démunis…. on se sent seul sur le terrain !!!! Impossible de se laver les mains comme il le faudrait au vu du “flux” client, les gels HA fondent comme neige au soleil…. oui on nous dit de renforcer la sécurité et les entreprises de nettoyage mais qui gère ? Quand ? Comment ? Nous sommes tous au front …

Si vous souhaitez faire paraître vos témoignages, n’hésitez pas à nous les communiquer par mail, éventuellement accompagnés de photos. Votre anonymat sera préservé.
Vous pouvez vous aussi à votre niveau centraliser ces informations autour de vous.

Pour la bonne marche, envoyez vos mails à contact@cfecgc-casino.org avec en objet “Communication // Crise sanitaire”.

Prenez soin de vous et de vos proches.