Entre communication et réalité

Extrait et commentaires en italique sur la publication dans CASINO World Community

« Le groupe Casino agit depuis de nombreuses années pour réduire le gaspillage alimentaire. Il a notamment signé en 2013, en France, le Pacte National de Lutte contre le Gaspillage Alimentaire.

La CFE-CGC soutient la démarche et les salariés des magasins sont en général impliqués pour contribuer à cette évidence !

Mais quelles actions innovantes le Groupe met-il en place pour aller plus loin ?

#1 – Organiser des actions ciblées

En 2016, avec l’appli OptiMiam, Monoprix testait l’envoi d’offres promotionnelles ciblées sur des produits arrivant à date limite de consommation à une communauté d’utilisateurs géolocalisée. Et avec Re-Belle, l’enseigne donne une seconde vie aux fruits invendus, récupérés en magasins pour préparer des confitures. D’autres initiatives sont déployées dans le Groupe, comme le guide des éco-gestes en magasins de Casino, ou encore la campagne de sensibilisation « Zero Gaspillage » de GPA au Brésil.

C’est très bien, mais comme sur les marchés, solder les produits en fin de journée plutôt que de jeter ? Non ?
Mais pour se faire, il faudrait que les magasins aient un peu d’autonomie !

#2 – Agir directement en magasin

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire au cœur-même des magasins ? En sensibilisant les collaborateurs à l’optimisation des commandes, à la limitation de la casse ou encore à la réduction des volumes dans les promotions… Mais aussi en faisant don des invendus aux banques alimentaires. Ainsi, plus de 16 000 tonnes de produits alimentaires ont été données par le Groupe Casino à des associations en 2016, soit une augmentation de 21 % par rapport à 2015 démontrant l’impact des actions menées. Un partenariat a par exemple été mis en place entre Franprix et Phenix, entreprise sociale qui joue un rôle d’intermédiaire entre les magasins et les associations locales, permettant ainsi d’optimiser la valorisation d’invendus de date courte et ce dans une vraie logique de « quartier « . En effet, les circuits de collecte sont organisés par groupes de magasins situés au sein d’une même zone géographique. Plusieurs collectes hebdomadaires sont établies selon les capacités de don de chaque Franprix.

Comment sensibiliser les salariés et l’encadrement sur des flux non maîtrisés, car poussés !

#3 – Sensibiliser les consommateurs

Plus de 60 % du gaspillage alimentaire est dû aux comportements de consommation. Aussi, afin de sensibiliser les clients à mieux consommer, des brochures sont disponibles en magasin et des opérations anti-gaspillage sont régulièrement organisées.

N’y-a-t-il pas une contradiction avec les promotions sur les ventes en lots !

(…) »