État d’urgence sociale

Le corps social de la France est malade, profondément malade. La crise dite des « gilets jaunes », initiée spontanément le jour où le prix du carburant diesel a atteint celui de l’essence, nous rappelle combien la crise est ancienne et profonde en France. Crise de confiance dans l’avenir pour chacun d’entre nous. Crise de confiance envers un gouvernement pressé de renvoyer l’ascenseur à un pouvoir économique auquel il croit devoir plus qu’au suffrage universel. Crise du salariat par l’écart qui se creuse d’année en année entre le blocage des salaires et l’augmentation des dividendes versés aux actionnaires
Continuer la lecture de « État d’urgence sociale »